Le PEEB travaille actuellement avec ses cinq premiers pays partenaires, le Mexique, le Maroc, le Sénégal, la Tunisie et le Vietnam.

Maroc
Pays partenaires (Veuillez choisir un pays)
Maroc

 

Au Maroc, le secteur de la construction se développe rapidement. Aujourd’hui, déjà, 50 pour cent de l’ensemble des investissements concernent le secteur du bâtiment. De 600 millions de m2 en 2017, le parc immobilier devra augmenter de 250 millions de m2 supplémentaires d’ici 2030 pour répondre à la demande. Dans le seul secteur résidentiel, 192 000 nouveaux logements sont nécessaires chaque année. Les appartements destinés aux ménages à revenu modéré constituent le segment de marché qui connaît la plus forte croissance. Toutefois, les bâtiments non résidentiels connaissent une croissance tout aussi rapide. On estime en effet que les secteurs du tourisme, de l’éducation et des immeubles de bureau vont voir leurs parcs immobiliers respectifs augmenter chaque année de 200 000 m2. Priorité est accordée aux nouvelles constructions dans le secteur du logement social. C’est principalement dans les zones périurbaines, autour des agglomérations existantes, qu’il est prévu de construire ce type de logement.

Le Maroc dispose d’un cadre institutionnel et juridique bien développé et d’un secteur privé réactif qui constituent un bon point d’appui pour la mise en œuvre de l’efficacité énergétique dans les projets de construction, particulièrement dans les secteurs résidentiel et tertiaire.  Le Maroc s’est engagé à réduire ses émissions de GES de 42 pour cent d’ici 2030 par rapport aux tendances actuelles, avec un soutien international. Dans ses Contributions déterminées au niveau national (CDN) pour l’Accord de Paris, le gouvernement met l’accent sur les mesures d’atténuation pour le secteur du logement dans le cadre de sa stratégie énergétique nationale.

 

Possibilités d’action

Pour aller plus loin : Fiche pays sur le Maroc

• Renforcer l’application du cadre juridique.

• Fournir un accès facile à l’information sur les technologies et le financement de l’efficacité énergétique des bâtiments pour les acteurs du secteur privé et les propriétaires fonciers.

• Développer des produits de financement pour l’efficacité énergétique dans les bâtiments à l’échelle commerciale.

• Investir dans l’efficacité énergétique dans les bâtiments publics.

 

Activités du PEEB

Le PEEB apporte son soutien au ministère marocain de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville (MATNULPV), pour renforcer l’application du code de la construction, notamment par le biais de formations destinées aux agents du ministère travaillant sur le logement social. Une table ronde régionale pour la région MENA, organisée conjointement avec la GABC, a réuni 100 participants de 12 pays. Les participants ont discuté de la façon de traduire des objectifs climatiques ambitieux en actions concrètes dans le secteur du bâtiment et de la construction dans la région.

 

Le PEEB apporte son soutien aux membres de l’Alliance nationale pour les bâtiments et le climat (AMBC) afin de promouvoir l’efficacité énergétique auprès des acteurs du secteur privé. Les formations sur le financement des grands projets de construction, par exemple, sont conçues pour les architectes, les ingénieurs, les promoteurs immobiliers et les décideurs. Le PEEB aide aussi à identifier et appuyer les projets EEB des promoteurs privés.

PEEB travaille avec le gouvernement marocain à l’élaboration d’un mécanisme national de financement pour les bâtiments résidentiels. Une proposition visant à mettre en œuvre un programme d’efficacité énergétique résidentielle à grande échelle a été soumise au registre des MAAN et est actuellement en cours d’évaluation.